Qui sommes-nous ?

L'équipe?

C’est en septembre 2020 que Jonathan, Séverine, Nadège, Marie et Christophe, rapidement rejoints par Estelle et Louis, se sont lancés dans cette grande aventure de L’ASBL de la Ferme d’Anjou.

Agir face aux enjeux environnementaux et sociétaux, voilà ce qui a porté leur motivation et la création de ce projet de reconnexion avec la Nature au cœur de Bruxelles.

Membres du Conseil d’Administration : Nadège Haulotte, Christophe Rémion, Séverine Vanhemelen, Marie Colinet, Louis Boulvin et Jonathan de Patoul.

Les animaux présents sur le site ?

Le bien-être de nos animaux est primordial pour nous et pour cette raison nous n’avons pas la possibilité d’accueillir de nouveaux pensionnaires.

Merci pour votre compréhension.

Une ferme d'animation et pas de production...

La Ferme d’Anjou est une ferme d’animation qui se définit comme un lieu citoyen de reconnexion à  la Nature.

Hormis quelques œufs et légumes pour les habitants du site, il n’y a pas de production agricole contrairement à une ferme pédagogique par exemple.

Ceci dit, même si nous ne pouvons pas nous targuer de ressembler à une vraie ferme en activité, nous souhaitons éveiller chaque citoyen à son rôle d’acteur, voire de consom’acteur par rapport au monde qui l’entoure et spécifiquement par rapport à son alimentation.

Le site des fraternités du bon pasteur ?

La Ferme d’Anjou est implantée dans le parc de l’ASBL des Fraternités du Bon Pasteur situé à Woluwe-Saint-Pierre dans un vaste espace de calme et de verdure.

L’ASBL des Fraternités du Bon Pasteur accueille différents projets, d’ordre spirituel, écologique et social (potager et poulailler collectifs, atelier de boulangerie pour personnes handicapées, accueil de familles de migrants,…).

Le site est également un lieu de vie pour une septantaine de personnes d’âges et de statuts variés.

Afin de garantir la quiétude des habitants, il n’est pas permis de venir s’y promener en dehors des activités.

Merci pour votre compréhension. 

« Chacun d’entre nous a un talent. Chacun d’entre nous peut faire sa part. Il suffit de trouver comment. » Cyril Dion.